MIGENNES
EHPAD "Les Mignottes"

PROGRAMME : Construction d’un établissement d’hébergement pour personnes agées dépendantes de 85 lits Alzheimer, 5 lits d’accueil temporaireet un service S.I.A.D.

ADRESSE : rue de la Fraternité - 89400 MIGENNES


MAITRE D’OUVRAGE : Maison de retraite " Les Mignottes "

ADRESSE : 1 rue Jules Verne 89400 MIGNENNES

ASSISTANT DU MAITRE D'OUVRAGE : SOCOFIT

 

MONTANT DES TRAVAUX : 11 936 000 EUROS TTC

SURFACE SDO : 7 069 m2

DUREE (PROJET - FIN DES TRAVAUX)  : Lauréat du concours 2006 - Démarrage chantier fin 2008 - livraison juin 2011


ARCHITECTE : Didier Gallard

ECONOMISTE/PILOTAGE : SARL VEM

BUREAU D'ETUDES Fluides : SNC LAVALIN

PHOTOS : Germain Plouvier

 

L’implantation de la nouvelle résidence « Les Mignottes » à Migennes (Yonne) a nécessité de proposer une organisation des bâtiments autour d’un espace de vie protégé, comme un village où chaque aile serait une maison, et où l’espace commun, regroupé dans le bâtiment central, est traité comme une place publique permettant les rencontres et les pratiques collectives (salle d’activités, bibliothèque, cuisine, salon de coiffure, etc.) tout en restant largement ouvert sur l’extérieur.              

Nous avons donc donné aux espaces extérieurs une grande ampleur en ouvrant le bâtiment sur des jardins clos intérieurs. Les espaces collectifs et les circulations s’ouvrent sur ce jardin, permettant une visibilité transversale (voir et être vu) et facilitent la surveillance par le personnel. Ils répondent ainsi au besoin de protection des résidents et résolvent l’épineux problème de leurs sécurité (fuite des résidents désorientés) en permettant un contrôle aisé du personnel.

C’est donc naturellement que le grand jardin clos (800m2) a pris place au cœur de la résidence pour que tous puissent en profiter et suivre l’évolution des plantations au fil des saisons. Il a été pensé pour rester accessible depuis les différentes unités d’hébergement, et permettre différents usages thérapeutiques et sensoriels. Il se réfère au cloître, lieu de calme, tout en constituant un repère spacio-temporel fort pour les résidents.

Il est structuré autour d’un cheminement central desservant des carrés plantés comme autant de microcosmes sensoriels, abritant des plantations étagées (tapissantes, moyennes et hautes tiges), riches d’une biodiversité rappelant aux résidents les vertus de la nature.

Les deux cours-jardins situées au cœur des unités de vie, offrent des parcours d’équilibre pour maintenir l’autonomie des personnes âgées.

L’intérêt majeur de ces jardins est de maintenir un lien entre les personnes âgées les plus dépendantes et leur environnement à travers l’observation des rythmes saisonnier de la nature.